Les randonneurs de l’ASPTT Verdun sur les pas d’André Maginot

24 juin 2018
Le 28 juin, le groupe de randonnée de l’ASPTT a marché dans les pas d’André Maginot.

Un parcours vivifiant dans les bois qui a permis aux marcheurs de découvrir l’histoire d’André Maginot et de ses patrouilleurs. Au fil des kilomètres, le groupe s’est immergé dans l’histoire de ce territoire vivant avant 1914. Il a rencontré le tracé du tacot qui reliait Verdun à Montmédy, la gare perdue au milieu des prés et le moulin de Bezonvaux avec son bief de 300 mètres.
Les marcheurs ont ensuite continué leur chemin pour se rendre à Ornes, village d’autrefois 750 âmes, par le sentier de crête du général Toussaint qui permet un regard lointain sur la plaine de la Woëvre. Tous ces lieux de vie que les patrouilles d’André Maginot ont connus en ce début de 1914.
Le temps d’un repos et d’un rafraîchissement à la fontaine d’Ornes, et de découvrir cet ancien bourg avec ses rues, son église, le quartier du roi, et ce fut le retour sous le grand soleil par la communale de Brabant-en-Argonne à Maucourt-sur-Orne.
Les randonneurs ont été surpris par la richesse historique et patrimoniale de ces deux petits vallons du Bezonvaux et de l’Orne.
Le rendez-vous est donné pour de nouvelles découvertes au cours de ces prochains mois.
Sources, texte et Photo: Est Républicain